• Christophe

Édito d'un Saint-Prestois

La missive : Chronique du professionnalisme à l’œuvre Pourquoi cet intitulé vous direz-vous ? Il faut en trouver l’essence dans le billet adressé à tous les Saint-Prestois quelques heures avant le silence électoral. Cette bafouille, émanation de la liste du Maire sortant, exhortait les votants à ne pas laisser champ libre à l’amateurisme. Cet amateurisme, notre liste « Vivre Saint-Prest autrement » l’incarnait. Face à telle urgence, il devenait indispensable de jeter aux orties cette bande de dégénérés irresponsables. Et à grand renfort de bilan, le professionnalisme et le sérieux se devaient de s’imposer. Jusque-là, pas de quoi fouetter un chat, rien de plus rationnel. Seules quelques questions affleurent ? Pourquoi ce courrier et pourquoi à ce moment ? Quel en est la substantifique moelle ? S’agissait-il d’un avertissement, de la peur viscérale de voir le bien commun foulé du talon ? Ou bien peut-être était-ce bienveillance et empathie, volonté ferme de nous soulager et nous préserver des affres d’une vie politique, de son poids. Cette seconde supposition est, je vous l’accorde, bien délirante. Quant à la première, elle est douteuse. Une troisième voie reste envisageable, celle du Champion, du meilleur atout pour réussir. En fait de meilleur atout, notre amateurisme supposé trônait ! En réalité, à la lecture de cette lettre, il était difficile de ne pas faire expérience de la vacuité, y voir autre chose que le syndrome de la « muscula petrae* » relevant du défi. Afin d’illustrer le professionnalisme à l’œuvre et à défaut d’espace d’expression suffisant dans l’organe de communication municipal, décision a été prise d’alimenter le site ci-après. Vous pourrez y trouver décryptage de l’actualité municipale et des quelques données qui peuvent transpirer du Saint des Saints. Nous vous souhaitons bonne lecture. *NDLR : Locution latine Purement fantaisiste issue de l’esprit malade de l’auteur signifiant « moule de roche » Christophe